PEKIN 16 (mais où vais-je ? )

Publié le par SEMIRAMIS

  

Jeudi 1er aout 1996

8 h 30 : réveil au son du téléphone. Je décroche, la réception me demande de descendre au plus vite pour un truc que je ne comprend pas ( du sinanglais  tôt le matin , j’ai du mal). Ont-ils retrouvé mon porte-monnaie ( tu n'aurais pas pensé que la perte de ce vulgaire objet te tiendrais tant en haleine hein ? :chinoisriant: ) ? Vont-ils cette fois-ci nous demander de payer 30 nuitées à l’avance ?
Le temps de m’habiller et de me débarbouiller, je descends : deux réceptionnistes me guident jusqu’à une voiture, l’une d’elles rentre avec moi dans un 4X4 conduite par un souriant monsieur.  Je pars donc dans un lieu inconnu et le maigre anglais de mes « chevaliers » ne va pas m'aider à résoudre le mystère. Je ne sais pas où l’on va , mais mon chauffeur  le sait . Au final nous arrivons devant une maison. J’y rentre escortée de la réceptionniste, et un vieux monsieur nous accueille avec un énorme sourire et des yeux pétillants.
Il me remet … mon porte-monnaie… et miracle tout est dedans :banane: . Je le remercie chaleureusement ( :chinois: « cié cié »). Je veux faire un geste et je lui offre 100 yuans qu'il refuse poliment .
J’arrive à comprendre que c’est son petit-fils qui a trouvé mon porte-monnaie dans le taxi et qui l’a remit à son grand-père. Ce dernier m’a trouvé par déduction : il me montre un livre où sont repertoriées toutes les monnaies du monde. Il me désigne la page où il a vu le billet de 100 F français. Il a su qu’il fallait donc trouver une française qui réside dans l’hôtel LISCHI ( merci les tickets petit-déjeuner :insolent: ) et il n’avait plus qu’à me décrire à la réception. Vu que Dalila a des racines algériennes et que je suis donc la seule typée européenne dans cette hôtel, le personnel a tout de suite percuté.
Je retourne à l’hôtel pour raconter cette aventure, qui une fois de plus montre la gentillesse désintéressées des Pékinois.

SOMMAIRE

Publié dans PETITS PLATS

Commenter cet article

doctole 16/02/2006 10:11

Cette semaine, je n’ai pas le temps de venir vous voir sur vos blogs ! Mais je tenais à vous remercier pour vos passages quotidiens sur mon blog : MERCI ! A très bientôt !

Cynthia 16/02/2006 06:04

Brod 15/02/2006 19:18

Je suis sincèrement épatée. D'autant que l'on a tendance à montrer les chinois comme des gens très intéressés.Il y a des jours comme ça où l'on aime l'humanité toute entière !