Mon ALSACE

Publié le par SEMIRAMIS

Pour cet article, je vais te demander, lecteur, un peu de ton temps et ta motivation pour lire un texte plus long que d'habitude.
Ce n’est un mystère pour personne que je suis originaire et habitante d’Alsace, et que je le revendique haut et fort. Ceux qui l’ignorent, auront délibérément omis de lire mes articles.
Je vais donc te raconter, en quelques mots, mon Alsace à moi, en toute subjectivité et partialité.

Avant tout, mon Alsace a du charme, elle se pare de mille habits. En caricaturant, je dirai qu’il ne manque que la mer. Dans mon coin on trouve de tout : des montagnes, des forêts à profusion, des lacs, des maisons à colombage, des vignes,des surenchères d’embellissements floraux, ses sentiers vosgiens et ses fermes-auberges…

Pour moi l’Alsace , c’est les trésors culinaires pas toujours allégés ( au noms imprononçables comme la plupart des villages alsaciens d’ailleurs) , qui viendraient à faire déprimer un weightwatchérien acharné. Mais moi, cela m’amènent l’eau à la bouche : bibbeleskas ( fromage blanc à la paysanne et herbes variées qui se déguste avec des pommes de terre), des Ardepfelkiachla ( galettes de pommes de terre façon rostis), des griespflutte ( telle la polenta mais avec de la semoule de blé , que je déguste avec une omelette), le baeckeoffe( potée boulangère qui se cuit dans une terrine en terre cuite ) ,la choucroute bien sur, les fleischschnaka ( tranches farcies et roulées à la viande) ,le Kougelhopf, les mannala ( petits pains en forme de bonhomme confectionnés à l’occasion de St-Nicolas), la tarte à la myrtille ( qui donne un sourire de top model),, le battelmann ( mendiant aux cerises noires),et les bredella ( petits gateaux secs de noel )…

Pour moi l’Alsace c’est l’odeur des sapins, c’est l’odeur du vin chaud pendant les marchés de Noël, la senteur du munster fondu sur une tranche de pain grillée ( t'a dit que ça pue ? Mais non ! ). C’est le bonheur des vins d’alsace en bouche ( gewurztraminer, riesling, pinot gris, pinot noir) .

Pour moi l’Alsace, c’est le dialecte, qui certes n’a pas une sonorité très agréable à l’oreille, mais qui est une « marque de fabrique » de cette Alsace …Je regrette parfois de ne pas savoir le parler vraiment.
En Alsace, il n’y a pas un dialecte mais des variétés : on ne parle pas l’alsacien de la même façon que l’on soit à Strasbourg, à Mulhouse ou à Colmar. Et souvent c’est même à quelques kimomètres que cela se joue…
Une petite anecdote en passant : jusqu’à l’âge de 5.5 ans, je ne m’exprimai qu’en alsacien…j’étais partagé entre mes parents et ma nounou chez qui je passai presque autant de temps (les deux villages étaient séparés de 7 km).  Mes petits copains de l’école maternelle  et moi ( nous étions trois du même âge) nous délections de parler le dialecte, d’autant plus que notre maîtresse ne comprenait rien puisqu’elle était originaire du Territoire de Belfort.
Il y avait pleins d’expressions qui étaient différentes … et la petite fille que j’était subissait souvent de gentilles mais désagréables railleries quand elle utilisait certains termes qui n’étaient pas utilisés par ces gens…par la suite, ma mère arrêta de travailler et je continuais ma scolarité à l’école de mon lieu d’habitation parental, où aucun enfant ne parlait alsacien. ceci explique en grande partie que cela m’arrêta dans mon élan dialectophone, qui se termina lors de mon adolescence, moment passager de tous les rejets.
Il me reste aujourd’hui quelques expressions et mots que j’ai plaisir à utiliser parfois…il m’arrive même pour certains termes de les penser d’abord en alsacien avant le français…
La richesse de ce dialecte résume la richesse d’une contrée , même si je penses parfois que trop de diversité tue et que le dialecte risque de disparaître encore plus vite … l’envie de maîtriser encore plus ce dialecte a ressurgi depuis que je partage ma vie avec mon homme , qui originaire de Normandie, a plaisir à utiliser parfois son patois , symbole pour lui de son attachement à sa contrée et ses ancêtres.
Je finirai mon propos en joignant une photo de mon Alsace prise lors d'une randonnée.
 

Publié dans ALSACE

Commenter cet article

Bool 30/11/2005 13:42

Je vis en Alsace depuis des années et je ne parle toujours pas le dialecte :-( J'aimerai pourtant... mais je n'ai pas baigné dedans alors j'ai du mal...

Il est très bien ton article Martine bravo :-)

PS : me suis inscrite à ta news, comme ça j'oublie pas de venir te voir ;-)

sosso 30/11/2005 06:07

Mamamia quele lecture...
Superbe.
:0010:

Fripouille 29/11/2005 20:58

Tu fais la grève des articles ou bien c'est le froid qui a gelé tes petits doigts. Bisous Isabelle

Ysa 29/11/2005 13:35

Très joli, et très bien écrit.
Tu devrais le proposer pour un catalogue de l'office du Tourisme Alsacien !!!!
Ysa

Saphyr 29/11/2005 13:04

En tout cas, tu donnes envie d'y aller. Je n'ai pas encore eu l'occasion de visiter ta région mais tu m'as donné une jolie idée de ce qu'on y toruve ;)